La société de bien commun #2

17 €

212 pages
13,5 x 21,5 cm
9782855541617

L'élimination des pauvres


Gabriel Tereso
Préface de 
Mgr Jacques Suaudeau 

 

Par ses fonctions sur le terrain, en Afrique notamment, Gabriel Tereso a découvert progressivement comment, sous couvert d'aide publique au développement et de « politique de santé reproductive », certains Occidentaux visent en fait une limitation de la croissance démographique et la déconstruction du modèle familial dans les pays pauvres ou émergents, parfois à l'insu de leurs populations. Éliminer les pauvres plutôt que la pauvreté, voilà leur objectif.

 

Les moyens : la manipulation des opinions publiques, les programmes officiels (échanges « nourriture contre contraception », campagnes de stérilisation…), mais aussi l'ajout secret d'antigènes hCG dans les vaccins antitétaniques. L'auteur détaille ces politiques, davantage connues depuis la première conférence de Pékin en 1995.

Enfin, il montre comment elles se rattachent à la pensée eugéniste du XIXe siècle : une vision malthusienne promue aujourd'hui encore par de grandes fondations privées « philanthropiques ». Adossées à de puissants groupes financiers et industriels, celles-ci financent les ONG et les grandes institutions internationales (ONU, FMI, OMS…), s'appropriant ainsi la gouvernance mondiale des politiques d'aide au développement, au mépris de la démocratie et du bien commun.

 

L'auteur :

Gabriel Tereso est docteur en santé publique et spécialiste des politiques de santé dans les pays en développement. Il intervient comme expert en Afrique, en Asie ou en Amérique latine pour des organisations internationales, des cabinets d'étude ou les Nations unies pour lesquelles il a travaillé plusieurs années.